Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Notre avis sur l'actualité

KORFBAL / Finale Coupe de France Samedi 03 juin 2017 au Stadium Pierre Maisonnial à Saint-Etienne

Publié le 6 Juin 2017 par Odilon Fraq in Sport, KORFBAL

Photo Antoine Quinson. « Toute la détermination de Bonson (en jaune) que ne pourra endiguer Firminy »

Photo Antoine Quinson. « Toute la détermination de Bonson (en jaune) que ne pourra endiguer Firminy »

KORFBAL / Finale Coupe de France

Samedi 03 juin 2017 au Stadium Pierre Maisonnial à Saint-Etienne

 

 

Doublé pour Bonson

Après leur tout récent titre de Champion de France, le FJEP Bonson s’offre la Coupe de France pour un doublé unique.

Samedi soir 03 juin, au Stadium Pierre Maisonnial à Saint-Etienne, c’était la finale de la première Coupe de France, organisée par le Fédération Korfbal France. « Il y a eu cependant une autre compétition similaire, la Coupe Stoller gagnée d’ailleurs 17 fois par Bonson. Mais nous avons mis en place une appellation et un format comme celui donné par beaucoup d’autres fédérations avec la Coupe de France » commentait Edouard Faure, chargé de communication FKF.

 

Le Challenge était donc important, celui d’inscrire son nom pour la toute première édition de la Coupe de France. Et on retrouvait deux équipes qui se connaissaient bien pour s’être affrontées quinze jours plus tôt pour la finale du Championnat de France, remportée pour la treizième fois consécutive par le poids lourd du Korfbal français, le FJEP Bonson.

Face à cette équipe, Firminy faisait à nouveau figure de challenger.

 

L’AK Firminy avait comme l’envie d’une revanche, ayant eu du mal à entrer dans la finale du Championnat il y a quinze jours, manquant leur première période. Les appelous avaient en mémoire qu’ils avaient failli créer la surprise, faisant plus que tenir tête à Bonson en finale de Championnat.

 

La physionomie de cette finale de Coupe de France débutait donc différemment, Firminy était bien décidé à imprimer un tout autre rythme, bousculant Bonson.

On voyait une domination appelouse en attaque avec une forte présence sous le panier bonsonnais, et une grosse défense, qui se concrétisait au bout de 20 minutes de jeu à un score positif de 4 à 3 en faveur de Firminy, qui maintenait encore son avance avec 5 à 4.

Cependant, les Bonsonnais ont laissé passer l’orage pour petit à petit installer leur jeu. Ils n’ont jamais permis à Firminy de creuser plus le score, maintenant toujours leur pression, et reprenant la main en fin de première mi-temps qu’ils concluaient sur 6 à 5.

 

A la mi-temps, comme le faisait remarquer Sébastien Fargère, Président de la Fédération Korfbal France : «Bonson joue aussi en Europa Cup. Ils ont l’habitude des matches difficiles, et leur expérience internationale devrait faire la différence ».

Et cela se vérifiait tout à fait en deuxième mi-temps.

 

Bonson va s’installer en patron dans le match, et continuer à engranger des points. Il faudra attendre la 8è minute de jeu pour que Firminy arrive à augmenter son compteur : 9 pour Bonson – 6 pour Firminy.

Mais le match était plié, et les appelous vont courir après le score, Bonson mettant une très forte présence en attaque qui va submerger la défense de Firminy.

Le résultat final (14 pour Bonson - 10 pour Firminy) est somme toute logique même si l’AK Firminy a tout tenté, car il était vraiment difficile de destituer le leader incontesté du Korfbal français.

 

La joie était forte dans les rangs de Bonson qui signe cette saison le doublé :

Championnat + Coupe de France.

«Bien sûr on est super contents. C’était dur car le titre de Champion de France était notre objectif, et après on a un peu décompressés. En plus Firminy voulait prendre sa revanche et ne nous a pas fait de cadeau. C’est une belle équipe qui était en face de nous. C’est le dernier match d’une longue saison, et on termine en beauté » précisait David Dupuy Capitaine de Bonson.

« Je suis très fière de mes joueurs, je les remercie pour ce qu’ils viennent de réaliser. Il fallait aller chercher cette victoire en Coupe de France, car on avait un bel adversaire avec Firminy qui n’a rien lâché jusqu’au bout. Le doublé c’est vraiment parfait » commentait Marie Laure Fucher, coach Bonson.

 

Le FJEP Bonson vient d’ajouter une ligne de plus à un palmarès déjà très riche, unique.

Il est le premier club à remporter la première édition de la Coupe de France, et savoure la conclusion d’une saison somme toute parfaite.

 

Odilon Fraq

Commenter cet article